samedi , 22 septembre 2018
Accueil » A la une » Lancement de l’Université de la décentralisation (2CD): Assane Diop fait un brillant plaidoyer sur le département de Koungheul
Lancement de l’Université de la décentralisation (2CD): Assane Diop fait un brillant plaidoyer sur le département de Koungheul

Lancement de l’Université de la décentralisation (2CD): Assane Diop fait un brillant plaidoyer sur le département de Koungheul

A l’occasion du lancement de l’Université de la décentralisation du Cercle des communicants en décentralisation (2CD) présidé par Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale à Terrou-bi ce vendredi, le ministre-conseiller et président du conseil Assane Diop a fait un brillant plaidoyer axé sur le département de Koungheul dont il assure la présidence du Conseil.

Ce vendredi 29 juillet 2016 s’est tenue à Terrou-bi, une conférence sur le lancement de l’Université de la décentralisation  du Cercle des communicants (2CD) présidée par  Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire. En effet l’ensemble des organisations patronales, les syndicats et les acteurs territoriaux ont rehaussé de leur présence cette rencontre d’envergure. Cette conférence vise   entre autres à participer d’une manière significative à la promotion de la décentralisation et de la gouvernance locale, et à créer un cadre d’échange entre les collectivités locales et le secteur privé. C’est dans ce cadre que le ministre-conseiller Assane Diop et par ailleurs président du Conseil départemental de Koungheul a fait un brillant plaidoyer pour le Bambouck. A l’entame de son propos, il a tenu à rendre hommage au ministre Abdoulaye Diouf Sarr et à magnifier son initiative de réunir tous les acteurs territoriaux autour des énormes enjeux portant sur la décentralisation. Ainsi, il a également présenté le département de Koungheul  avec ses diverses potentialités en matière de développement, notamment l’importance de l’agriculture et l’élevage dans ce terroir. L’ancien ministre de la santé a aussi exposé les projets d’envergure de son Conseil départemental et les réflexions nourries  à cet effet. Occasion qui lui aura permis de rappeler que le forum qu’ils ont eu à tenir à Koungheul avait été présidé par Abdoulaye Diouf Sarr lui-même, ministre de la Gouvernance locale. Sur plusieurs questions, notamment sur les compétences transférées et leurs limites par rapport aux dispositions statuaires de la tutelle, Assane Diop a tenu en avoir le cœur net. Sur les perspectives de sa collectivité locale, l’ancien fonctionnaire international compte mettre en place un pôle d’alimentation du bétail  et les moyens de transformation du lait et du fromage entre autres produits au sein de sa localité. Pour l’établissement d’un centre de formation polyvalent dont il a déjà obtenu l’accord du ministre de la formation professionnelle qui lui a assuré que le budget est déjà disponible, Assane Diop compte mettre les bouchées doubles. Ainsi au terme de son brillant plaidoyer, il a également affirmé qu’après la validation de leur document, il compte nouer un partenariat stratégique avec le secteur privé pour booster les diverses potentialités dont regorgent le département de Koungheul.

Aliou TOP pour koungheulinfos.net

Un commentaire

  1. je ne peut pas comment nos politicien de cette département plus de 5 grande cadre qui est une commune alors que cette commune ne peut pas aller en avant rien n’a boucher dans cette département qui porte seulement le nom d’un département mais sur le plan infrastructure 00,00% et il dise qu’il peut accompagner le président pour faire aller notre pays dans le voie de l’émergence je ne le croix pas et si une personne le croix tu rêve et ton rêve de deviendra jamais réalité pardonné moi soulène ganier ok
    J’aime · Répondre · À l’instant

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*