vendredi , 14 décembre 2018
Accueil » A la une » OPINION : Les masques tombent (par Djibril NDAO, responsable politique LD à Koungheul)
OPINION : Les masques tombent (par Djibril NDAO, responsable politique LD à Koungheul)

OPINION : Les masques tombent (par Djibril NDAO, responsable politique LD à Koungheul)

Koungheul s’est encore illustré lors des élections du 4 septembre. Nous avons encore assisté à une guerre entre militants, responsables, d’un même parti. Et c’est assez intéressant puisque l’APR était seule sur les trois, quatre, listes en compétition. On dira alors que la victoire a un goût amer selon de quel bord on a été.

A ce stade, des questions nous interpellent. Où était l’opposition ? Les lieutenants ont-ils  changé de camp pour la circonstance ? Ont-ils vu que des ambitions sont possibles sans les Mayacine, Assane, Socé et autres ? L’argent a-t-il joué un rôle ? Qui l’a mis sur la balance ? Si tant est que personne n’en a sorti !?  Qui ont été les « vendus » ? Une multitude de questions qui nous donnent l’occasion de repenser le nouveau paysage politique et certainement l’avenir que la POLITIQUE, au sens noble du terme, aura dans notre département….

Le PDS a été le grand absent du 4 septembre. Et pourtant il avait sa liste et ses conseillers dans les collectivités locales du département. Des responsables ont ainsi sacrifié le parti pour des intérêts bassement pécuniaires. Au « louma » d’avant tabaski ceux qui étaient sur liste, mais aussi ceux qui pensent être des promoteurs ont-ils demandé des sous pour brader cette opposition désormais rangée ? Où était le député Mor Dieng ? Celui-là qui semblait maitriser ses troupes ? A-t-il été aussi corrompu que ses militants ? Certains ont promis la victoire au camp des dissidents de l’APR et ont monnayé  leur soit disant majorité. C’est bien la honte !  Les masques tombent.

L’APR avec ses trois listes ! Voilà des responsables qui se sont entredéchirés. Du début à la fin du scrutin chacun pensait gagner. Mais 12‘000’000 ont semble-t-il  eu raison des amazones de Mayacine ainsi que de ses « conseillers » municipaux à Koungheul et ailleurs. Assane, Socé et autres  ont-ils  aussi perdu des alliés? Cela ne les disculpe, ils ont certainement dégainé des billets pour avoir la victoire. Dans le  département des Directeurs Généraux, chef d’agence, Délégué Général, PCS, pouvait-il en être autrement ? Certainement pas !

Mais une lecture poussée fera tomber les masques. Mame Gor Sow du PDS avec Yaya moyennant combien ? D’autres autres avec le groupe de Assane et compagnie avec quel deal ?  Le parti de Wade est parti en lambeaux.

Dans le camp de l’APR, Alioune Dramé, Seydou Sy Sall ont tourné le dos à leurs anciens alliés pour soit disant « respecter le mot d’ordre du parti ». Et de traiter leurs adversaires de la circonstance d’ « égarés ». Libre à eux de ne pas tomber dans la fragilité militante. Seulement pourquoi avoir attendu si longtemps pour se démarquer ? La bataille pour la succession du Maire et celle du Président du Conseil Départemental est lancée dès à présent ! Oui les masques tombent.

Et les Koungheulois dans tout cela, à quelle sauce seront-ils mangés ?

                                                  Djibril NDAO, responsable LD à Koungheul

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*