samedi , 15 décembre 2018
Accueil » A la une » LETTRE OUVERTE AU SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU PDS Monsieur OUMAR SARR par Diafara Sadikhou FOFANA
LETTRE  OUVERTE   AU  SECRETAIRE  GENERAL  ADJOINT  DU PDS  Monsieur  OUMAR  SARR par Diafara Sadikhou FOFANA

LETTRE OUVERTE AU SECRETAIRE GENERAL ADJOINT DU PDS Monsieur OUMAR SARR par Diafara Sadikhou FOFANA

Je  voudrais d’abord  rendre  grâce  à  Dieu  en cette période de Tabaski  de m’avoir  donné  la force  et  le courage de prendre encore une fois ma plume pour vous faire  part  de ma préoccupation  vis-à-vis  de  notre  parti politique  le PDS à  Koungheul

Nous  nous  sommes  battus bien avant  2000  avec détermination  pour faire  élire le Président WADE  qui a exercé  le pouvoir pendant  12 ans  et  nous  croyons  très  sincèrement  en sa politique  qui a fait  sortir  notre pays de l’ornière  en le plaçant  parmi  les pays  les plus  démocratiques et respectés   en Afrique et dans  le monde.

  Cet amour  et espoir  des militants que nous sommes  n’a jamais  varié  et notre engagement ne fera jamais  défaut  pour notre parti  le PDS  et  cela  tout  Koungheul  peut  en témoigner ! 

On sait  très  bien que  le Président  WADE  vous fait  confiance   et  vous  a choisi  au détriment  de beaucoup d’autres militants et  responsables  donc  vous  devez  prendre vos  responsabilités  vis  à  vis  des responsables qui veulent détruire notre formation politique .

Permettez-moi  de vous donner quelques  faits  marquants  de  la vie  de notre  parti  ici à Koungheul

DECADENCE  OU  MORT PROGRAMME   DU PDS DANS  LE  DEPARTEMENT   DE  KOUNGHEUL 

En effet, depuis  la perte  du  pouvoir  exécutif   en Mars  2012   le PDS (Fédération départementale) a  aussitôt  décidé  de recoller les morceaux  pour  reconquérir le pouvoir  comme  nous l’avait  suggéré  le Président  WADE  à  Fann résidence   à  Dakar le 18 Avril 2012  au moment où il recevait  les 45 départements   du  Sénégal pour  la préparation des législatives  de 2012. 

Cette  rencontre  nous avait  fait  du  bien  et  en suivant ses recommandations nous nous sommes sortis vainqueur  aux  élections législatives  avec 02 députés  à l’Assemblée  nationale  (El Mouhamed DIENG  et Nafy  NGOM) .

Aujourd’hui  il faut  se demander l’apport  de ces deux personnes  pour les Koungheulois ?.

Depuis   cette élection , le Président  Macky  SALL  a orienté  tout  son artillerie  sur  Koungheul  et  notre  département  pour  essayer  de déstabiliser  notre  parti  en faisant  une vingtaine  de nominations  au profits  de fils  de Koungheul a des postes stratégiques au  niveau  de l’Etat  et  à traquer nos  responsables  et  bloquer  leur activités en tant que  opérateur  économique  ce qui a mis  notre  parti  dans  un silence  indescriptible .   

Nous  en tant  que  militant  simple nous  avons compris  que  ça ne sera jamais facile ;  mais  est-il  normal que nos  responsables puissent  accepter  de protéger  leurs  intérêts personnels  au détriment  de notre  parti qui les avait  élu  et qui a  contribué  à leur essor économique et  notoriété  politique ? Je  pense que  non ! 

Nos  sources  dignes  de foi  nous ont  renseigné  que  le Président  Macky SALL  a lors  d’une  audience  proposé  que le responsable  du PDS reste sur place  mais  ne fera aucune activité pour animer  le parti  et  c’est ce que nous  vivons depuis 2013 à  nos  jours  (Plus  de réunion sérieuse)  aucune rencontre politique ou activité   d’envergure  comme  si le PDS  n’existe plus  à  Koungheul  et  les militants  se  dispersent  sans personnes pour les retenir !

 Le député Mouhamed  DIENG a fermé son téléphone et sa maison  jusqu’aux investitures  des  locales  de 2014. Dieu  sait  que  c’est  nous  qui l’avons  poussé a   convoquer secrètement  une  réunion politique  dans  le  sens  des locales  2014. 

Pour  ces  élections, il   n’a  jamais  joué  franc  jeu  avec  les  militants , il a  voulu  faire   des  investitures  sans  protéger  les  intérêts  du  parti  et  nous  avons  refusé  et   le  candidat   choisi   au  détriment des  plus  méritants  ce qui  a  valu  une  cuisante défaite  du  PDS .

Ce responsable a oublié que nous l’avons placé  en tant que  tel  à  cause  d’une injustice  que l’ancien député Adji Khady SECK voulait  lui faire  au moment  des sénatoriales.  Nous nous sommes battus pour lui  et  il est devenu Sénateur  ensuite  député Maire.

 Aujourd’hui il  nous a trahi  et perdu toute la confiance  de la majorité  des militants.

 Le parti  ne fait  rien puisque la fédération départementale  ne constitue  que  lui seul  qui  décide de tout à la place  de tout.  Selon  ses acolytes  il arrose à coût  de millions  les responsables qui sont  à la direction du  parti (permanence  de Dakar) et qui sont conquis à  sa cause  il utilise ça pour discuter avec Maky  SALL .

CAS   KARIM  WADE

Nos  compatriotes et  frères  de parti  sont  traqués de partout et subissent  les  assauts  d’un nouveau  régime  et d’un pouvoir  assoiffé  de  haines et  de vengeance. Ils  n’ont jamais  osé lui rendre  visite  en prison ou  faire  une  déclaration publique sur  la  presse (écrite, audiovisuel  ou en ligne) pour  dénoncer les dérives du  régime  en  place.

Je  suis  le  seul  qui à  travers  ma  page FACEBOOK  a posté  des  textes pour  dénoncer  ou  informer  les militants  alors que  je  n’occupe aucun poste  électif.  

Beaucoup  de gens  nous  ont  abandonné  pour  l’APR  à  cause de manque  de  démocratie  et  de concertation  et  depuis  qu’il a  écarté  les  têtes pensantes   du parti, il a  précipité et accéléré la  chute de  notre parti en le  mettant  au gouffre de  zéro  voix   dans  une  élection.

Vainqueur  des  législatives  en 2012,  le PDS avait les moyens  de remporter les locales en 2014  s’il  n’avait pas imposé un candidat  impopulaire  qui est resté 7 ans  sans faire la politique à Koungheul  et qui nous avait abandonné en 2007 au profit  de Waar wi  de Modou Diagne FADA.

Election  des HCCT

 Pour la 1ère fois dans l’histoire notre parti  aille en élection et récolte Zéro voix  à cause des responsables sans scrupules qui  ont  vendu  notre parti à l’APR  et voici les résultats :

Au total Benno Bokk Yaakar l’emporte avec 230 voix contre 193 voix pour le Parti de l’Espoir et du Progrès (PEP), 05 voix pour  le Mouvement patriotique citoyen « Luy jot jot na » et Zéro voix pour la Coalition alternative  patriotique.

Un résultat qui surprend tout le monde  car comment comprendre qu’avec 93 conseillers (Municipaux et départementaux) obtenu en 2014 et  la coalition que dirige le PDS se retrouve avec 0 voix en 2016?  Rien  ne peut  justifier ça !  Où est  le puissant argentier  responsable  et ses acolytes.

Ces escrocs politiques  savourent aujourd’hui  leur victoire (défaite) vendu à 3.000.000  F  dont 1 million pour le candidat déclaré Mame Gor SOW, deux millions pour  Youssou DIOP (UJTL)  et Abdou Aziz CAMARA  le soit disant  représentant de Koungheul  au comité directeur et  frère de l’actuel Maire de Koungheul qu’il a toujours soutenu  et le parti  ne doit jamais oublier qu’il été le commissaire politique qui avait fait  des bêtises  en 2010  au Fouta en tous cas Monsieur  Farba SENGHOR  en sais quelques choses.

Je  crois que le moment  est  venu pour notre parti  de prendre ses responsabilités et  lui demander de démissionner  ou de lui retirer tout  car ils ont  montré  depuis 05 ans déjà  qu’ils ne sont  plus avec nous.

Le candidat choisi  au Haute conseil  des collectivités territoriales a toujours déclaré et dans toutes les réunions et meeting qu’il ne connait  ni  Abdoulaye Wade  ni  le  PDS ou autre  il est Mouhamed DIENG  et le suit partout donc  il n’est point surprenant  de voir  cet homme vendre sa dignité et sans scrupule à l’APR.

Frère Secrétaire  général adjoint,

Ces gens  nous font honte  et nous ont déshonoré.

Nous avons un problème  de management et d’hommes sérieux pour mettre notre formation politique  sur la voie et tant qu’ils sont là on ne fera que reculer car ils sont politiquement morts.

Si  nous voulons  que le triomphe  du PDS  et de Karim WADE  en 2017 et 2019  il faut accepter  de sanctionner  et dégager  tous  ces gens  qui ne peuvent plus rien apporter et miser sur  des hommes, des jeunes et femmes  de valeurs  qui sont nombreux  ici  et qui peuvent  reprendre le flambeau  et  nous sommes prêts  à assumer  cette responsabilité  avec l’appui et  la bénédiction  du parti.

Vive  le Militantisme  engagé 

Vive  le  PDS

Vive  le  Candidat Karim

Vive le libéralisme démocratique

Diafara  Sadikhou  FOFANA

Militant  dévoué  du PDS  à  Koungheul

diafara_cpjk@hotmail.com

Tel 77 425-4247

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*