dimanche , 19 août 2018
Accueil » A la une » Koungheul dans le noir depuis avant hier: la SENELEC nous prend pour des moins que rien…
Koungheul dans le noir depuis avant hier: la SENELEC  nous prend pour des moins que rien…

Koungheul dans le noir depuis avant hier: la SENELEC nous prend pour des moins que rien…

La SENELEC a l’habitude de crier au « voleur » alors quelle doit être  traduite devant les tribunaux pour non respect à son engagement  qui consiste à fournir de l’électricité aux populations.L’électricité est excessivement chère mais  malgré cela et en dépit des difficultés que nous  rencontrons au quotidien, nous payons  nos factures parce que nous voulons être des citoyens modèles; nous subissons l’injustice tous les jours mais nous ne réagissons pas; peut-être, ce n’est pas la peine.

Depuis bientôt deux mois, chaque jour il y a coupure d’électricité à  Koungheul. Mais ce qui est bizarre, c’est qu’il peut y avoir coupure et deux minutes après le courant revient et s’en va quelques minutes plus tard.

 Nous ne sommes pas des scientifiques mais nous savons déjà que de telles coupures intempestives entraineraient des dégâts par ci et des préjudices par là. Nous payons des pots que nous n’avons pas du tout cassés.

 D’après certains propos  que nous avons aimablement recueillis, si les uns ont perdu leurs téléviseurs et leurs ventilateurs,  d’autres moins chanceux n’ont plus de réfrigérateurs qui constituent pourtant leurs seules sources de revenu avec la vente de glaces en cette période de chaleur. Les  mécaniciens, les tailleurs et les menuisiers qui travaillent pour nourrir leurs familles n`ont pas (de courant)d`électricité. Les Koungheulois sont dignes et pacifiques, ils ne manifestent pas, ils préfèrent subir.

 Selon la ménagère Fama NDIAYE:« à cause des coupures de courant,  nous avons perdu, mes enfants et moi, notre téléviseur et le réfrigérateur qui nous permettait  de vendre de la glace et des crèmes pour nous en sortir. Franchement, je me remets à  Dieu parce que je n`ai pas là où aller pour faire des réclamations».

C`est vrai que cette dame a raison parce que la SENELEC est un service public, si vous criez personne ne vous entend. Un mécanicien, sous le couvert de l`anonymat, nous a expliqué ceci : « j`ai l`habitude de sortir quand il y`a coupure de courant pour aller régler quelques affaires personnelles.

L`autre jour, en sortant de chez moi pour aller à mon atelier, ma femme m`a téléphoné pour me dire que le courant est revenu et comme j`avais oublié d`éteindre le ventilateur et le réfrigérateur pendant la coupure, tout a été bousillé par l`arrivée du courant.

J’ai dit à madame  si je parviens à gagner quelque chose  je vais les réparer. Je suis venu à l`atelier et un client m`y attendait déjà. Je me suis dit enfin- je vais m`en sortir aujourd`hui-.

Au moment où je soudais, le courant est éteint, 30 mn après il revient et s`en va quatre minutes plus tard. Le client, pressé parce que il devait être à Tamba avant 12h 30 mn, a préféré partir jusque`à Koumpentoum pour réparer son camion. Toute la journée, je suis resté sans rien. Je suis ce jour là rentré à la maison avec 400fcfa. «C`est vraiment dommage! Les coupures de courants»

Amadou Mactar SARR & Mbaye DIENG

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*