dimanche , 19 août 2018
Accueil » A la une » Koungheul a abrité le premier concours de dictée et de lecture en langue nationale wolof « Une cinquantaine de candidats habitants du département ont participé à cette compétition » (VIDEO)
Koungheul a abrité le premier concours de dictée et de lecture en langue nationale wolof « Une cinquantaine de candidats  habitants du département ont  participé  à cette compétition » (VIDEO)

Koungheul a abrité le premier concours de dictée et de lecture en langue nationale wolof « Une cinquantaine de candidats habitants du département ont participé à cette compétition » (VIDEO)

Le collectif «Céytu», en partenariat avec le Centre d’orientation des études africaines (Cosa), l’inspection de l’Education et de la Formation de Koungheul, la mairie et la bibliothèque municipale, a organisé ce jeudi  le premier  concours de dictée et de lecture en langue nationale wolof pour le département.

La phase éliminatoire du concours de dictée et de lecture en langue nationale wolof à Koungheul a été  organisée  ce jeudi 8 juin à partir de 10 heures. En présence de Matar Thiam FALL de Ceytu, de Monsieur Elhadji TOP président de la commission éducation à la mairie de Koungheul, de Monsieur NGOM secrétaire général de l’IEF de Koungheul et de Monsieur SARR agent à l’IEF de Koungheul chargé de l’Alphabétisation.

Une cinquantaine de candidats habitant du département ont participé  à la compétition. Les épreuves sont extraites des trois premiers titres de la collection «Céytu», « Bataaxal bu gudde nii » (Une si longue lettre), de Mariama Bâ (par Mame Younousse Dieng et Arame Fal), Baay sama, doomu Afrig (L’Africain), de J.M.G Le Clézio (par Daouda Ndiaye), Nawetu deret (Une saison au Congo), d’Aimé Césaire (par Boubacar Boris Diop).

 A l’issue de la phase éliminatoire, dix des candidats  en dictée et en lecture seront sélectionnés. Et trois de ces finalistes seront primés au mois de juillet prochain. Par une enveloppe de 600.000fr.

 Pour rappel la collection CEYTU représenté par Monsieur Matar Thiam FALL a octroyé plus 60 livres en langues Wolofs à la commune de Koungheul lors des journées culturelles du Bambouck, il s’agit d’une Si longue Lettre de mariama BA, l’Africain de Jean Marie le Clézio et une Saison au Congo d’Aimé CESAIRE.

D’après Monsieur FALL Le collectif «Céytu» tire son nom de la collection littéraire en wolof du même nom, créée par les éditions Zulma (France) et Mémoire d’encrier (Québec). Ce projet tripartite France, Québec et Sénégal a pour objectif de publier « des incontournables de la littérature francophone en wolof ». Elle compte proposer dans la langue wolof des traductions de chefs-d’œuvre de la littérature universelle, y compris des livres de jeunesse.

Dirigée par l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, cette collection a été lancée le 3 mars 2016 par la parution de ses trois premiers titres, contribution au trentième anniversaire de la disparition de l’historien et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop (1923-1986). Le nom choisi pour cette collection parlera d’entrée de jeu à nos lecteurs, Céytu étant le village du Baol où est né et où est inhumé Cheikh Anta Diop, savant, historien et homme politique sénégalais qui reste, à ce jour, l’une des figures africaines les plus influentes et respectées de tous les temps.

Amadou Mactar SARR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*