mercredi , 17 octobre 2018
Accueil » A la une » Dossier n°0004- ELEVAGE : Le Service de l’Elevage de Koungheul
Dossier n°0004- ELEVAGE : Le Service de l’Elevage de Koungheul

Dossier n°0004- ELEVAGE : Le Service de l’Elevage de Koungheul

Pour notre 4eme dossier, Koungheul infos est  allé à la rencontre de Monsieur Sonar NGOM chef de service départemental de l’Elevage et des productions animales de Koungheul. Dans l’entretien qu’il accordé à votre site, il  a d’abord fait la présentation de son service, analysé la situation actuelle de l’élevage dans le département de Koungheul, ensuite il a parlé des différents types d’élevage dans notre localité avant de noter les difficultés rencontrés par le service d’élevage qu’il dirige et enfin est revenu sur les efforts qui sont faits et les défis qui attendent les acteurs de l’élevage.

Le service de l’Elevage et des productions animales du département de Koungheul se trouve à coté  du service des Eaux et Forets. Au début il y avait au total 3 postes vétérinaires dans tout le département : Ribot Escale, Ida Mouride et Gainthe Pathé. Au dernier recrutement 5 postes sont installés dans les communes. Aujourd’hui, le service d’Elevage de Koungheul compte 9 postes vétérinaires, ce qui fait que dans chaque commune du département  il y a un poste qui est installé en plus des cabinets de vétérinaire privés à Koungheul.

Cependant, le chef de service départemental de l’Elevage et des Productions Animales reconnait que son service n’a pas beaucoup de parcs de vaccination pour assurer la santé animale qui est très importante pour le développement de l’élevage puisque dans tout le département de Koungheul il n’y a que 3 parcs de vaccination : à Kalenda dans la commune de Gainthe Pathé, à Koung Koung dans la commune de Ribot Escale et à Saré Samba Niang dans la commune de Lour Escale. Or, il se trouve que selon l’Organisation Internationale pour Médecine vétérinaire : «  Pour être à l’abri d’une maladie, il faut au minimum vacciner 80% du cheptel. »

C’est la raison pour laquelle, étant donné que les parcs se trouvent au nord du département, il est prévu la construction de 2 autres parcs de vaccination pour animal à Gainthe et Ida Mouride. « Dans nos locaux, nous avons la chance d’héberger un parc grâce à l’appui du projet PASA/LOU/MA/KAF » a expliqué M. NGOM

Dans sa volonté de mieux analyser la situation de l’Elevage à Koungheul, Monsieur Sonar NGOM mentionne 3 types d’Elevages pratiqués dans le département : 

  • l’Elevage intensif dans la ville de Koungheul,
  • l’Elevage extensif dans les villages,
  • l’Elevage semi-intensif au niveau de certaines communes

Dans les propos que nous avons recueillis du chef de service départemental de l’Elevage, il est mentionné que le département de Koungheul est un «  département d’Elevage » :

60 789 Bovins (vaches)- 21 989 Equins (chevaux)- 280 685 Ovins et Caprins (moutons et chèvres) et 268 202 Volailles, ce qui  fait au total 631 665 Espèces confondus.

Mais la médaille a un revers puisque le service départemental d’Elevage a noté certaines difficultés rencontrées par les Eleveurs :

  • l’alimentation qui est « une problématique nationale voire même internationale » selon Sonar NGOM. Cependant précise-t-il : «  ce sont les prairies naturelles qui font le charme du département de Koungheul »
  • l’accessibilité des Infrastructures
  • l’accès à l’eau

Pour le dernier point, des efforts sont en train d’être faits par l’Etat du Sénégal pour régler ce problème une bonne fois pour toute : «  je félicite le gouvernement du Sénégal pour l’effort qui est en train d’être fourni pour ce problème d’accès à l’eau » dixit le technicien de l’Elevage. Il s’y ajoute que 2 forages pastorales sont en gestation à Louga Yama (Commune de Ribot Escale) et à Saré Sam Niania(Commune de Lour Escale)

Un abattoir flambant neuf est devenu fonctionnel à Koungheul depuis le 10 Novembre passé,  une bonne initiative pour le service des productions animales.

Pour avoir l’autosuffisance en viandes et en lait au Sénégal, il faut davantage investir dans le domaine de l’Elevage. Etant donné que le département de Koungheul se trouve dans zone agro-sylvo-pastorale, il faut viser son émergence en accordant une attention particulière à l’agriculture et à l’élevage qui sont les principales activités dominantes.

NGOM se dit, aussi, honoré par le choix de Koungheul d’abriter la célébration de la Journée Nationale de l’Elevage du 28 Novembre 2015 et en cela il en remercie le Chef de l’Etat SE Macky SALL qui fait de l’élevage l’une des priorités du Plan Sénégal Emergent.

En définitive,  pour développer le secteur de l’Elevage dans le département de Koungheul, certaines recommandations sont suggérées par NGOM  Elevage :

  • lutter contre les feux de brousse qui sont les principaux ennemis des Eleveurs en collaboration avec le service forestier
  • l’Ecoute et la Concertation entre le service, les Éleveurs et les partenaires au développement
  • les Organisations d’Elevage doivent prendre, en bras le corps, leur destin en main
  • appuyer le service des Eaux et Forets pour la protection de la faune, l’aménagement des forets et le reboisement

Amadou Mactar SARR & Mbaye DIENG dit Grec, Koungheul Infos

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*