mardi , 22 mai 2018
Accueil » A la une » Dalal Gaan avec Abdou TALL, président de la zone 1B et responsable politique de l’APR à Koungheul: « je serai Candidat pour les prochaines élections locales de 2019 »
Dalal Gaan avec Abdou TALL, président de la zone 1B et responsable politique de l’APR à Koungheul: « je serai Candidat pour les prochaines élections locales de 2019  »

Dalal Gaan avec Abdou TALL, président de la zone 1B et responsable politique de l’APR à Koungheul: « je serai Candidat pour les prochaines élections locales de 2019 »

L’émission Dalal Gaan est un rendez-vous d’échanges au cours duquel de pertinentes questions sont posées aux invités, lesquels se chargeront de donner leurs idées et leurs opinions par rapport à ce qui est posé comme question, c’est une émission ouverte à tout le monde.

Monsieur Abdou TALL est le président de la zone 1B depuis 2011. Mais auparavant, il a été membre de l’ASC Dioubo, fondateur de l’école de football de Koungheul  et représentant de l’ASPIRE dans le département Koungheul. Il n’en a jamais été désengagé pour la cause de la jeunesse et du monde sportif. Il est aussi  responsable politique au sein de l’APR.

Aujourd’hui, il est chargé de mission au  conseil économique, social et environnemental. Il a commencé ses activités politiques au sein du parti reewmi avant de rejoindre le mouvement de soutien SELAL, ce qui lui a permis de nouer d’excellentes relations avec Aminata TALL

Invité par Amadou Mactar SARR dans l’émission Dalal Gaan, le président TALL a éclairci la lanterne des Koungheulois sur beaucoup de sujets qui font aujourd’hui l’objet de débats et polémique.

Il a axé son analyse sur son premier mandant dans la zone 1B, sur son école de football qui a  produit beaucoup d’internationaux. Il est également revenu sur sa vie politique eu égard à sa candidature déclarée aux prochaines élections locales de 2019 tout en parlant de son engagement pour Koungheul et les autorités locales qui le soutiennent pour son mandat en cours…. Abdou TALL a éclairci aussi certaines zones d’ombre.

Amadou MactarSARR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*