samedi , 15 décembre 2018
Accueil » A la une » Chronique – La Vision de Grec : « la croissance du chômage, la récession, ainsi que le débordement du cadre politique et institutionnel marquent le début d’une nouvelle époque au cours de laquelle les classes et les cadres politiques doivent être rénovés et adaptés aux temps nouveaux »
Chronique – La Vision de Grec : « la croissance du chômage, la récession, ainsi que le débordement du cadre politique et institutionnel marquent le début d’une nouvelle époque au cours de laquelle les classes et les cadres politiques doivent être rénovés et adaptés aux temps nouveaux »

Chronique – La Vision de Grec : « la croissance du chômage, la récession, ainsi que le débordement du cadre politique et institutionnel marquent le début d’une nouvelle époque au cours de laquelle les classes et les cadres politiques doivent être rénovés et adaptés aux temps nouveaux »

Certains responsables politiques ou leaders d’opinions n’ont ni éthique ni volonté pour booster le développement de notre département même si par ci et par là des plans ont été conçus pour sortir Koungheul de son marasme économique et  de son obscurité mentale. Pour eux, la meilleure manière de faire la politique, c’est la manipulation, le mensonge, l’intoxication ou l’invective. Ils sont sans savoir que le développement dont on parle exige respect et courtoisie, élégance et clairvoyance d’esprit, bonne gouvernance et engagement citoyen.

Le département de Koungheul  a besoin d’émergence, il n’a pas besoin de guéguerre politico-politicienne, la commune de Koungheul est en train d’avancer parce que c’est la réalité qui le confirme, on n’a même pas besoin d’en faire un débat. L’aveugle ne peut pas voir le sourire de son enfant, les esprits sceptiques ne verront jamais les réalisations de la mairie de Koungheul. Dans la vie, de manière générale, ceux qui sont devant ne sont pas encore à destination et ceux qui sont derrière arrivent. Nous devons aller doucement car il ya des gens qui sont derrière nous et qui sont pressés.   

Nous devons savoir raison gardée, avoir la tempérance et la probité morale pour être leader politique. Le philosophe grec  Platon, dans l’Antiquité, a formé le Roi Denys 1er pour qu’ait ces vertus cardinales qui caractérisent un dirigeant ou un responsable politique. Le problème, c’est qu’à Koungheul tout le monde est responsable politique, surtout à l’APR. Dans le département de Koungheul, ce parti est plus qu’une armée mexicaine, c’est une Tour de Babel : un véritable lieu de confusions et de malentendus. On ne sait pas qui est qui parce que tout militant est quelque chose, je m’excuse de l’expression.

Dans tout cela, où est l’opposition à Koungheul ? Elle est éparpillée comme les feuilles mortes du printemps. Où sont les partis alliés ? Ils sont là mais ils n’ont pas le droit de critiquer ou de proposer, ils suivent le dictat de son Excellence Borom Rewmi. Où est la société civile ? Malheureusement, ce département n’a pas d’hommes engagés qui ne font pas de la politique ou, du moins, s’il y en a ils sont rares.

La croissance du chômage, la récession, ainsi que le débordement du cadre politique et institutionnel marquent le début d’une nouvelle époque au cours de laquelle les classes et les cadres politiques doivent être rénovés et adaptés aux temps nouveaux.

En définitive, retenons une chose : Koungheulinfos est un site d’information, il n’appartient  à personne, ni à aucun  responsable politique,  c’est un cadre d’informations  et d’échanges où Koungheuloises et Koungheulois apprennent ce qui se passe à chaud. De ce point de vue, Koungheulinfos est là pour les sans voix, pour les déshérités, pour les hommes politiques et tous ceux qui veulent exprimer leurs idées.

Paix, force et joie à toutes et à tous !

Mbaye DIENG dit Grec, Koungheulinfos

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*