jeudi , 18 octobre 2018
Accueil » A la une » A Koungheul, la guéguerre se poursuit au sein des libéraux : El Hadji Aly NDAO tacle Diafara FOFANA
A Koungheul, la guéguerre se poursuit au sein des libéraux : El Hadji Aly NDAO tacle Diafara FOFANA

A Koungheul, la guéguerre se poursuit au sein des libéraux : El Hadji Aly NDAO tacle Diafara FOFANA

En effet suite à la lettre ouverte de Diafara FOFANA du PDS, l’ancien candidat El Hadji Aly NDAO, aujourd’hui, membre de LDR/ Yessal, a apporté une réplique salée à son grand frère. A travers une correspondance reçue  par la rédaction de koungheulinfos, Aly NDAO comme l’appellent affectueusement les Koungheulois, tance ses ex-camarades de parti et revient longuement sur l’échec de sa candidature aux dernières Elections Locales . Voici le contenu de sa lettre-réponse :                                                        

«  A Mon grand frère Diafara Sadikhou FOFANA,

Dans votre lettre ouverte en date du 22 septembre 2016, adressée au SG/A du PDS et publiée par Koungheulinfos, vous m’avez interpelé en tant qu’ancien candidat aux dernières locales de 2014, sans me nommer.

Je vous cite :  

  • « Le député Mohamed DIENG a fermé son téléphone et sa maison jusqu’aux investitures des locales de 2014. Dieu sait que c’est nous qui l’avons poussé à convoquer secrètement une réunion politique dans le sens des locales de 2014. Pour ces élections, il n’a jamais joué franc jeu avec les militants, il a voulu faire des investitures sans protéger les intérêts du parti et nous avons refusé et le candidat choisi au détriment des plus méritants ce qui lui a valu une cuisante défaite ».

Ces propos révèlent d’un manque de courage, d’une mauvaise lecture de la chose politique et une volonté affichée de travestir  la vérité. En effet, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. En voulant m’écarter de vos plans pour un membre de votre clan sous prétexte que j’étais le candidat officiel du Député El Hadji Mohamed DIENG , vous vous êtes fourvoyés car son vrai candidat (officieux) était à voir du côté de ses obligés.

Son prétendu soutien à ma candidature n’était donc que de la poudre aux yeux et je n’ai plus besoin de le répéter car je n’en ai pas reçu ni en espèce ou en nature pendant la campagne.

Ainsi, soutenir ma candidature était pour vous une insulte parce que le Député avait promis comme récompense à votre groupe, de vous soutenir lors des futures échéances électorales.

Dès lors, on comprend aisément les deals que vous avez toujours faits au détriment du PDS.

Pour la défaite de ma candidature lors des locales de 2014, j’en rends grâce à Dieu de m’avoir donné cette belle occasion de se mesurer, avec une équipe composée de responsables d’hommes et de femmes, de jeunes, d’étudiants etc.., dans la dignité, à de Hautes personnalités de mon terroir, tous unis au sein de la Coalition Benno Bokk Yakar et qui ont  usé de toutes leurs forces pour me combattre politiquement durant toute la campagne.

Pendant toute la durée de la campagne, le Député et ses obligés étaient en tournée dans les autres 6 communes notamment à Saly, Ribot, Lour, Ida Mouride etc… alors que ces derniers étaient investis sur la liste du PDS dont j’ai été la tête de liste et devaient se battre au niveau local pour la victoire de notre parti. Et malheureusement, les seuls cinq conseillers municipaux de notre liste sont issus de leur rang.

Alors peut-on être investi sur la liste de la Commune de Koungheul et aller battre campagne dans ces communes citées ci-dessus ??????

Certains membres de votre groupe étaient déjà en discussion avec le camp adverse pendant que d’autres avaient carrément transhumé face la corruption flagrante des responsables de l’APR.

Votre clan était donc absent des quartiers généraux des 2 candidats du PDS (Elh Mohamed DIENG pour le Département et Elhadji Aly NDAO pour la Commune).

Ainsi donc, pour se laver de tous soupçons, vous devez apporter des réponses à ces interrogations :

Où étiez-vous alors ???????

Quelles manifestations ou meetings du PDS avez-pris part ???????

Quel rôle avez-vous joué dans la défaite du PDS étant donné que la plupart des membres de votre clan était représentant de bureau de vote ??????

Pourquoi, à la fin du vote et après dépouillement, n’avez-vous pas remis le double des PV au candidat comme le recommande le code électoral ?????

Pour quel candidat avez-vous voté ???????

  • « Vainqueur des  législatives  en 2012,  le PDS avait les moyens  de remporter les locales en 2014  s’il  n’avait pas imposé un candidat  impopulaire  qui est resté 7 ans  sans faire la politique à Koungheul  et qui nous avait abandonné en 2007 au profit  de Waar wi  de Modou Diagne FADA ».

Ma candidature s’est imposée. Après le complot orchestré chez le Député, j’ai personnellement saisi par lettre les responsables de ce parti pour dénoncer le mode d’élection consistant à rassembler dans un salon les 5 candidats à la candidature (Abdoul Aziz CAMARA, Mamadou NDIAYE dit Pape, Docteur Omar FAYE et moi-même) à l’exception d’Ameth NDIAYE.

Dans son salon (bureau de vote de fortune), j’ai perdu car il n’y avait que Ameth NDIAYE, bien qu’absent des lieux, avait, au bout du téléphone du Député, voté pour moi

Connaissant bien le règlement du parti, j’avais demandé l’annulation purement et simplement de ce vote-complot car seuls les militants libéraux pouvaient choisir leur candidat dans une permanence ou un lieu public et non chez un responsable.

C’est à partir de ce moment que le parti a reçu favorablement ma requête et a envoyé des émissaires sur place afin d’arbitrer et d’entériner le choix des militants qui s’est porté sur ma modeste personne. 

Ma candidature devait faire face aux camps de l’Apr et celui du Pds et si elle a été impopulaire ne pourrait pas enregistrer ce résultat plus qu’honorable pour une première participation à des élections.

 Grand frère,

Je vous invite à tenter le coup avant de faire un jugement ou de se mesurer à ma personne. C’était évident, qu’en ce moment-là, qu’aucun des candidats à la candidature du PDS aux locales de 2014 ne pouvait faire face aux ténors de l’APR et faire mieux que moi

Pour mon compagnonnage avec le Président FADA, vous avez bien fait de le rappeler car ce n’est qu’une suite logique d’une relation basée sur une amitié réciproque et un sentiment de refus d’une injustice au sein de notre ancien parti. Cet ostracisme dont Fada et moi avons été victimes nous avions conduit à créer WAAR WI et ce sont ces mêmes faits de manque d’ambitions et de mort programmé du pds par un mauvais leadership et un statu quo nous ont aussi poussés à la création de notre parti le LDR/YESSAL.

Le délit d’amitié ou de collaboration en politique existe-t-il au Sénégal ???

Pour votre gouverne, le WAAR WI n’a jamais été un parti politique mais un mouvement qui avait pourtant soutenu le candidat lors des élections de 2007.

Il était donc question pour vous de faire une analyse sans état d’âme, dans cette lettre ouverte, de votre défaite lors des élections du HCCT et de se limiter à la traitrise du siècle opérée par vos prétendus  responsables de jeunes, tous frappés par la limite d’âge, comploteurs et éternels loosers qui refusent de céder la place.

Enfin, ce n’est pas votre réquisitoire non fondé sur aucune analyse sérieuse qui me gêne mais plutôt la duplicité dans vos propos qui sont en contradiction totale avec ceux échangés sur facebook en date du 11 janvier 2014.

Je vous remercie de m’avoir donné l’occasion d’expliquer et de faire comprendre à qui veut l’attendre que les véritables causes de la défaite de ma candidature est à chercher dans les mauvaises pratiques et deals des responsables locaux  du PDS et nulle part ailleurs. »

Elhadji Aly NDAO

  Membre LDR/ Yessal

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*